Un forum RP de la communauté Djaulienne : Un strip par jour et des events à gogo !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [récit] sans titre pour l'instant ^^'

Aller en bas 
AuteurMessage
yume
Staff - Admin
Staff - Admin
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: [récit] sans titre pour l'instant ^^'   Dim 18 Fév - 21:53

Je me lance aussi aller ^^"
Je tient quand même a préciser que c'est une nouvelle/roman (je sais pas entre les deux ^^') pas "a l'eau de rose" mais d'action (on dirait pas au début)




...

Tout ceci commença un jour banal ...



~ * ~



Le monde de Kachkolni est composé de cinq grands pays : Hylia, Taoru, Layna, Azaroth et Irianda. La paix y régnait depuis des siècles grâce à la puissante magie du Mage Lionaïs. Eh oui, Kachkolni est un monde de magie, où chaque habitant reçois le jour de ses dix-huit ans un pouvoir unique, caractéristique de chacun. Comme ce fût le cas de Dyna il y a quelques semaines... Dyna est une jeune fille originaire de Syon, un petit hameau situé en plein milieu la contrée de Cebianie, en Hylia. Issue d'une famille modeste, elle vivait depuis maintenant deux ans dans sa petite maison, seule avec son chat Moune, son unique ami. En effet, avec sa longue chevelure noire et soyeuse héritée de sa mère et ses beaux yeux verts émeraudes, Dyna attirait l'attention de tous les garçons et l'antipathie de toutes les filles, jalouses. Ainsi, l'amour d'un homme ne l'intéressant pas et l'hypocrisie féminine l'insupportant, notre jeune fille s'était résolue à rester seule, avec Moune pour confident.
Ce jour là, il faisait gris et lourd dehors. "Encore une belle journée qui s'annonce..." pensa maussadement Dyna. Elle prit ses affaires de cours et se dirigea vers son vélo, étant déjà en retard. Après vingt-cinq minutes de pédalage intensif sur les petits sentiers du Bois des âmes, elle arriva exactement au moment où la sonnerie retentit. Histoire des pouvoirs ... La matière qu'elle aimait le moins et dans laquelle elle était la plus nulle... Décidément cette journée s'annonçait vraiment mal. Heureusement qu'après elle avait Cours de Langues Anciennes ! Cependant quand elle entra dans la salle, quelqu'un attira tout de suite son attention : Qui était ce grand brun, assis juste à côté de sa place ?? Grand, les cheveux assez longs, en bataille, les yeux marron cachés derrière de petites lunettes rondes, il se dégageait de lui quelque chose de spécial, que Dyna n'arrivait pas à identifier. Intriguée, elle se dirigea vers lui, ouvrit la bouche pour lui parler lorsque :
- Silence !! Tous à vos places !! Hurla Mme Gripsec.
Et elle enchaîna :
- Je vous pris d'accueillir un nouveau parmi nous, Ahun. S'il te plait, viens ici te présenter vite fait."
Mon voisin se leva et se dirigea vers le professeur, se tourna vers la classe et dit :
- Bonjour, je m'appelle Ahun, comme viens de le dire Mme Gripsec, et j'arrive en cours d'année à cause de problèmes familiaux. J'ai dix-neuf ans et je suis originaire de Yuna.
Sur ces mots il baissa la tête. Et les chuchotements y allèrent de bon train "C'est quoi ses problèmes à ton avis ?", "Il a redoubler ?", "Ce qu'il est beau ! Tu crois qu'il à déjà quelqu'un en vue ?".
- Silence ! Cria Mme Gripsec. Merci Ahun, regagne ta place s'il te plait et les autres, taisez vous ! Le cours commence.
Ahun retourna à sa place sous les regards aussi bien des filles que des garçons, s'assis sans mot dire et s'enfonça dans un profond silence tout le reste du cours. Dyna, de plus en plus intriguée par son voisin, se décida à aller lui parler entre les deux cours. Tandis qu'elle se répétait et organisait tout ce qu'elle allai lui dire, la cloche sonna et, prise au dépourvu, elle sorti après tout le monde. Quand elle retrouva Ahun, il était déjà entouré par tout un groupe de filles, entrain de lui faire leurs charmes et lui poser pleins de questions. Déçue, elle se dirigea vers le prochain cours, se disant qu'elle lui parlerait plus tard. Cette fois ci, il s’assit à côté de Calis, un garçon de la classe auquel Dyna n'avait jamais vraiment fait attention. Ses cheveux courts, en bataille aussi et ses yeux noirs lui donnaient un air froid et peu engageant. Malgré sa taille moyenne, 1m80, et son allure plutôt 'crevette', il avait quelque chose d'imposant. Il dû sentir qu'il était observé car il se retourna vivement sur sa chaise et quand il croisa le regard de Dyna, rougit et reporta son attention sur le tableau. Le reste de la journée se déroula comme d'habitude ... Paku se fît de nouveau virer de cours, Malyse et Karyn séchèrent les deux heures de philosophie et Maxius fît le clown en sport et se retrouva avec un nouvel avertissement. Dyna quand à elle, ne pût toujours pas parler à Ahun, celui ci toujours entouré de groupies, et elle passa son temps à écouter de la musique, comme à son habitude... Le soir, en rentrant chez elle, elle remarqua que celui ci partait dans la même direction qu'elle. Arrivée à sa maison, Moune lui fît la fête et pendant qu'elle lui donnait à manger, Dyna se demanda tout haut :
- Qu'est ce qui m'arrive ?... Moi, être attirée par un garçon ?... C'est pas une attirance physique mais plutôt une espèce de force qui m'attire chez lui, mais quand même ... Tout ceci est bien bizarre tu ne trouves pas Moune ?
- Mia ? Lui répondit- elle, relevant la tête, les moustaches pleines de lait.
- Non rien, lui dit elle en rigolant. Rien rien ma petite Moune...
Elle lui caressa le dos et Moune se mit à ronronner de plus en plus fort. Dyna poussa un petit soupir et monta s'exercer à contrôler son nouveau pouvoir.


~ * ~

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bidulotron.1fr1.net
Elminster



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: [récit] sans titre pour l'instant ^^'   Ven 23 Fév - 21:45

Trés plaisant à lire,j'attend la suite avec impatience!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yume
Staff - Admin
Staff - Admin
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [récit] sans titre pour l'instant ^^'   Dim 4 Mar - 12:29

Voici la suite, enfin ^^
Il y a juste un passage (celui qui sera en italique, gras) que je vais réécrire parce qu'il me plait pas ><
bonen lecture ^^ et merci Elminster pour ton commentaire Wink


~ * ~


Le lendemain matin, Dyna parti au lycée au triple galop : n’arrivant pas à trouver le sommeil cette nuit après avoir fait un drôle de rêve, elle s’était tournée, retournée et re-retournée dans son lit toute la nuit. Ainsi, quand le réveil sonna, elle ne l’entendit pas … Heureusement que Moune était un estomac sur pattes ! Arrivée en cours, elle s’installa à la seule place libre : à côté de Thâ. Assez introverti, il ne parlait jamais pour rien dire et avait toujours des questions pertinentes, un des meilleurs élèves de la classe. Il avait cependant un charme certain, peut être était ce dû à ses cheveux courts ou à ses beaux yeux bleus, Dyna ne savait pas, mais depuis le début il l’impressionnait. Ce dernier se tourna vers elle alors qu’elle sortait ses affaires et lui fît un de ses rares sourires. Troublée, elle lui répondit par une brève esquisse de grimace et se tourna vers le prof qui venait d’entrer.
Durant le reste du cours, Dyna repensa au rêve qui l’avait perturbé toute la nuit… Un rêve avec un triangle et un point au milieu… " Bizarre, bizarre …" se dit elle. "Je ferais peut être bien d’aller demander la signification à mon prof d’étude de la magie… Je suis sûre que ça un rapport avec hier, Ahun." Elle tourna alors la tête vers celui ci, encore assis à côté de Calis avec qui il semblait bien s’entendre, et commença à le dévisager, ce qui n’échappa pas à Thâ.
- Alors ? demanda-t-il.
- Alors quoi ? répondit elle avec curiosité.
- T'en penses quoi d'Ahun ?
- Hein ?? Pourquoi tu me demandes ça ?
- Je sais pas ... Tu ressens pas un truc étrange ? murmura Thâ.
- T'entends quoi par là ? Si je l'aime ?? s'étonna-t-elle ouvrant de grands yeux.
- Non non, pour savoir ... Parce que moi ... Enfin je sais pas si je peux te le dire mais... Depuis hier, je ressent des choses étranges, hésita-t-il à dire.
- Comment ça ? Explique moi s'il te plait.
Elle n'en revenait pas ! Thâ, le mec à qui elle n’avait jamais parlé et n'était pas du genre à se confier, lui parlait, à elle ! Curieuse de savoir ce qu'il avait à lui dire, elle n'écouta plus vraiment le cours.
- Bah en fait ... Hier soir j'ai fait un rêve bizarre... Il y avait un triangle ... commença-t-il.
- Et un point au milieu ?? S'exclama-t-elle, s'attirant quelques regards.
- Comment tu le sais ?! s'exclama Thâ à son tour.
- Moi aussi j'ai rêvé de ça ! T'as une idée de ce que ça peut signifier ??
- Je sais pas ... Plus ou moins ... Car depuis hier, depuis l'arrivée de Ahun, je sais pas je me sent comme... Comme attiré vers lui, toi et Calis... C'est assez bizarre... dit-t-il songeur.
Après un bref instant de silence, il continua :
- Enfin je sais pas, t'en penses quoi toi ?
- Je sais pas trop non plus, c'est assez confus ... Mais je pense qu'on devrait aller leur parler, voir s'ils ont fait le même rêve déjà ... Et s'ils ressentent cette 'attirance' aussi.
- Bonne idée ! lui répondit Thâ, lui faisait de nouveau un sourire. A la récrée, t'as rien à faire ?
- Non, je suis libre, pas de problème ! conclu-t-elle lui rendant son sourire.
A la récrée ... C'est à dire dans 14 minutes ... Dyna pour passer le temps se mît à dessiner le triangle avec le point sur une feuille ainsi que des formes bizarres qui semblaient s'écrire d'elles mêmes. Le temps passa plus vite qu'elle ne le crû et la sonnerie retentit. En se lançant un regard d'approbation, Dyna et Thâ se dépêchèrent de ranger leurs affaires et interpellèrent Ahun et Calis avant qu'un groupe de filles leurs mettent le grappin dessus.
- Euh excusez nous ?... commença Dyna.
Ahun se retourna mais Calis continua d'avancer. Ahun le rattrapa et lui tapa sur l'épaule.
- Oui ? interrogea Calis en regardant Ahun.
Celui ci fît un signe de tête en direction de Dyna et Thâ, et leurs visages changèrent d'expression. Mal à l'aise, Dyna commença à rougir. Elle qui ne parlait jamais avec personne, voilà qu'elle se retrouvait toute seule avec trois garçons ! Heureusement pour elle, Thâ vînt à son secours :
- On voudrait vous demandez si par hasard, vous avez pas fait un drôle de rêve cette nuit, expliqua posément Thâ.
- Avec un triangle et un point au milieu ? répondit Calis.
- Voilà ! C'est ça ! s'exclama Dyna. Et vous en pensez quoi ? Vous ressentez une espèce d'attirance vous aussi ??
- Oui ... Comme si une force me poussait vers vous ... songea Ahun. Mais après c'que ça peut signifier, j'en ai aucune idée, continua-t-il avec un grand sourire.
- Moi pareil, je ne sais pas ce que ça peut vouloir dire mais si ça me permet de faire connaissance avec vous, je suis partant ! annonça Calis avec enthousiasme, ce qui sembla ravir les trois autres.
- Alors pour faire plus ample connaissance, pourquoi ne pas aller faire un truc après les cours, proposa Thâ. Ca vous dit ?
- Et comment ! s'exclama de nouveau Dyna, ravie de peut être enfin pouvoir sortir de la solitude dans laquelle elle s'était enfermée.
- Hum ... Que diriez vous de 17h30? questionna Ahun. Rendez vous devant les portes du lycée, et après on improvise.
- Pas de problèmes !
- Ca marche !
- Impec ! Ok, à dans quelques heures alors ! dit joyeusement Dyna. Vous êtes en français là non ?
- Non moi en maths juste à côté de toi, répondis Calis.
- Ok, alors go ? demanda Dyna, commençant déjà à s'éloigner, à demi entrain de courir.
Ils se séparèrent, Ahun et Thâ se dirigeant vers le bâtiment de langue, Calis et Dyna vers les sciences. Cette dernière avait le coeur qui battait à tout rompre : elle allais pouvoir parler à quelqu'un d'autre que Moune, sans arrières pensées, hypocrisie ou sous entendus. Elle avait vraiment hâte d'être ce soir ! Sur le chemin, Dyna et Calis continuèrent à discuter et se découvrir un goût commun pour le dessin et certaines musiques.
Le reste de l’après midi passa à toute vitesse : Dyna s’imaginait tout ce qu’elle allait bien pouvoir faire ce soir avec Calis, Ahun et Thâ. 17h20 ! Enfin ! Ca sonne et, ramassant ses affaires à la hâte, elle se précipita devant les grilles du lycée et s’aperçue qu’elle était la première au rendez vous. « Bon, il y a plus qu’à les attendre » se dit elle essayant de contenir au maximum son excitation. L’attente ne fût pas bien longue : une minute plus tard elle entendit quelqu’un l’appeler. Se redressant, Dyna vit Calis, Ahun et Thâ qui lui faisaient de grands signes. Se précipitant vers eux, elle ne remarqua pas tous les regards noirs des autres filles.
- Alors, qu’est ce qu’on fait ? demanda-t-elle les ayant à peine rejoinds.
- Ca vous direz d’aller boire quelque chose à la taverne ? proposa Calis
La suggestion fût approuvée à l’unanimité et ils se mirent donc en route. Optant pour la marche à pied plutôt que la calèche de ramassage scolaire qui faisait office de bus.
Sur le chemin, ils croisèrent un charriot de bombonnes électriques et cela entraina un débat sur les avancées technologiques que cette découverte avait apporter au monde de Kachkolni. Il se remémorèrent les paysages montrés dans les livres d'histoire, autrefois bondés de fils électriques, de centrales nucléaires, d'éoliennes, de voitures, autoroutes et autres polluants qui gachaient ainsi les beaux paysages de ces contrées. Cependant, il y a quelques siècles, grâce aux expériences farfelues du professeur Wacfou, les Kachkolniens avaient réussis à mettre en bouteille l'électricité avec des procédés qu'il serait trop long d'expliquer, réduisant ainsi la présence d'éoliennes à une petite disaine, installées dans la Lande désertique des Quatres Vents. De plus, un système permettant de rendre tous les déchets totalement biodégradables, rapidement, à était trouvé par ce même savant, enrayant et limitant ainsi la polution.
- Et dire que nos ancêtres ont faillis faire exploser notre monde avec toutes leurs bêtises ... Songea philosophiquement Calis.
- Ouaip. Heureusement que le Pr Wacfou a trouvé tout ça ! renchéri Ahun.
- Levons un verre à Wacfou ! S'exclama Dyna, faisant mine de lever un verre.
- A la santé du plus grand des savants fous ! scandèrent-ils tous en coeur, les garçons levant à leur tour leurs verres fictifs.
Et c'est sur ces éclats de rire qu'ils arrivèrent à la Taverne du Vieux Barde, située à quelques minutes de leur lycée, parlant de tout et de rien dans la joie et la bonne humeur. Après avoir commander et s’être trouver une table un peu à l’écart des autres, ce fût Thâ qui relança le sujet du rêve :
- Quand même, je sais pas vous mais j’aimerais bien savoir ce que peut bien vouloir dire ce rêve …
- Je dois avouer que j’y ai repensé une bonne partie de la journée mais je n’ai pas réussi à trouver une explication cohérente à ce rêve et encore moins à savoir pourquoi nous l’avons fait tous les quatres, confia Ahun.
- Pour ma part, j’ai regardé vite fait dans mes cours d’histoire voir s’il n’y avait rien qui pouvait ressembler à notre triangle mais rien du tout … murmura Dyna baissant la tête sur son verre de limonade, dépitée.
- Bah t’inquiètes pas, lui répondit Calis posant une main sur son épaule. Si tu veux on pourra un jour aller voir à la bibliothèque du lycée si on trouve quelque chose.
- D’accord merci, dit elle relevant la tête et lui rendant son sourire.
C’est la qu’elle nota que les yeux de Calis n’étaient pas totalement noirs. Ils avaient quelques traces rouges autour de l’iris. Intriquée, Dyna se souvenait avoir lu quelque chose à propos de ça dans un livre mais elle ne se souvenait pas duquel et préféra se concentrer sur la conversation qui venait de reprendre sur un autre sujet. Ils passèrent ensuite le reste de la soirée à parler de tout et n’importe quoi, à rigoler et se raconter leurs anecdotes dans une bonne humeur communicative. Au bout d’un moment, Calis regarda sa montre et s’exclama :
- Oh flûte ! Déjà 21h30 ! Je n’ai pas vu le temps passer et comme il me faut pas mal de temps pour rentrer chez moi… J’ai bien peur qu’il va falloir que je vous quitte.
- Ah je me disais que je commençais à avoir faim, déclara Dyna posant une main sur son ventre qui profita de ce moment pour émettre un cri de protestation, ce qui déclancha un éclat de rire général. Ca va, ça va ! On se moque pas ! En plus j’ai mon ventre à patte qui doit attendre devant sa gamelle depuis un moment. Je ferais mieux d’y aller aussi.
- Ton ventre à patte ? s’étonna Ahun.
- Oui mon chat, répondit Dyna avec un grand sourire.
- Oh t’as un chat ! s’exclama Calis. J’adore les chats ! Mais ma mère n’a jamais voulu que j’en ai un…
- Bah si tu veux le voir, on peut aller chez moi demain si vous voulez.
- Oui bonne idée, approuva Thâ. Moi je suis partant !
- Ca me plait bien moi aussi, déclara Ahun.
- Bien sûr que oui ! s’écria presque Calis.
- Ok ok, rigola Dyna. Alors, rendez vous comme aujourd’hui à 17h30 devant les grilles du lycée ?
Tout le monde approuva avec enthousiasme et, après avoir payer les consommations, la petite troupe sortie de la taverne. Reprenant son vélo garé dans le parking, Dyna rejoignit les autres et après avoir dit bonne nuit à Thâ et Calis, Ahun et elle partirent en direction du Bois des Ames. Poussant son vélo à côté d’elle, Dyna peinait un peu pour rester à la même hauteur qu’Ahun dans la petite côte. Celui-ci le remarqua et lui proposa de l’aide :
- Non non, t’inquiètes ça va. Seulement marchons un peu moins vite, lui répondit la jeune fille essoufflée.
Et ils remontèrent ainsi la petite côte dans les bois, en silence sous la lumière des deux lunes pleines. Silence qui fût interrompu par la sonnerie d’un portable. Dyna se dépêcha de décrocher :
- Mince c’est ma mère ! Excuse moi une minute. Allo ? Oui maman. Non t’inquiètes pas j’était juste sortie avec des amis. Non désolée. Oui promit, la prochaine fois je te préviens avant. Oui. Oui ! Bonne nuit maman. Bisou.
Raccrochant, elle se tourna vers Ahun cramoisie.
- Désolée, j’avais oublié que c’était aujourd’hui que ma mère m’appelait… Comme j’habite toute seule, elle m’appelle toutes les semaines pour avoir son « rapport » savoir si tout ce passe bien etc… expliqua-t-elle en faisant une grimace.
- T’inquiètes pas, lui dit il avec un grand sourire, amusé devant la gène de sa camarde. Ca me fait penser que j’ai oublié de le demander tout à l’heure à la taverne. Tu veux mon numéro ?
- Pardon ? s’exclama-t-elle avec des yeux ronds.
- Mon numéro de portable. Au cas ou qu’il y ai un problème ou tout simplement pour parler, avoir des nouvelles… Tu le veux ?
- Euh oui... Ok !
Ainsi, ils s’échangèrent leurs numéros et Ahun reprit :
- Par contre, c’est ici que je te laisse. Ca ira ?
- Oui oui ! T’inquiètes pas, je vais continuer à vélo pour aller plus vite. Ah ! T’habites où ?
- A Ongrahm, dans une petite maison un peu à l’écart.
- D’accord ! Bonne nuit alors, et à demain !
- Bonne nuit.
Enfourchant son vélo, la jeune fille se mit à pédaler comme une folle, poussée aussi bien par la peur des bêtes sauvages habitant dans le bois, que par l’excitation provoquée par les évènements de la journée : elle s’était fait trois amis grâce à un rêve bizarre et avait même récupérer un numéro de portable ! Et enfin elle se sentait bien, à sa place, avec Thâ, Ahun et Calis… Arrivée chez elle en un temps record, elle donna à manger à Moune qui, effectivement, trépignait d’impatience devant sa gamelle. Puis elle mangea aussi quelque chose vite fait et monta prendre une douche. En s’habillant pour aller dormir, peut être a cause de la fatigue ou bien parce que toutes ses pensées étaient occupées par trois garçons et un rêve étrange, toujours est il que Dyna ne remarqua pas un fait étrange sur son pendentif en argent incrusté avec une petite améthyste, offert il y a des années par sa mère et qui se transmettait de générations en générations aux filles de sa famille. La petite pierre violette avait commencée à briller doucement…

~ * ~


a suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bidulotron.1fr1.net
yume
Staff - Admin
Staff - Admin
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [récit] sans titre pour l'instant ^^'   Sam 17 Mar - 11:52

~ * ~


Dyna se réveilla le lendemain matin d’excellente humeur et contrairement à son habitude, en avance. Elle en profita pour ranger un peu sa petite maison en prévision du rendez vous de ce soir. Puis, après avoir donner a manger à Moune, s’être lavée, coiffée, habillée et avoir vérifié qu’elle avait bien toutes ses affaires de cours, la fille jeune sorti son vélo et parti tranquillement vers le Bois des Ames. Elle arriva au lycée avec dix minutes d’avance et décida de mettre son temps à profit. Dyna gara son vélo au parking et se dirigea vers la grande bibliothèque montant les escaliers quatre à quatre, mais quelle ne fût pas sa surprise quand elle poussa la lourde porte en chêne d’y trouver, plongé dans un livre :
- Calis ! chuchota-t-elle se rapprochant rapidement de lui. Ca va ? Qu’est ce que tu fais là ??
- Oh Dyna ! Euh, je cherchais un peu voir si j’arrivais à trouver quelque chose parlant de notre rêve…
- Et alors ?! demanda doucement Dyna. T’as trouvé quelque chose ?
- Malheureusement rien qui pourrait y ressembler de près ou de loin, répondit tristement Calis.
- Bah tant pis. Dans le prochain peut être, le réconforta-t-elle.
- Oui t’as raison. Faut pas baisser les bras aussi vite, lui dit il avec un sourire.
- Exactement ! Lui répondit elle avec un grand sourrire. Aller, tu viens ? Ca ne va pas tarder à sonner.
Comme si elle l’avait entendue, la cloche se mit à sonner à ce moment précis, ce qui les fît tous les deux rigoler. Ils rencontrèrent dans les couloirs Thâ et Ahun à qui ils dirent bonjour et la petite troupe monta joyeusement les escaliers en direction du second étage du bâtiment des Sciences pour aller en classe de Biologie. Le reste de la matinée passa rapidement entre les crises de fou rire pendant les TP de bio et les histoires drôles chuchotées par Calis tout au long du cours de Kolnien. Pour le déjeuner, les quatre compères s’installèrent sur la pelouse entourant le lycée et se racontèrent chacun un peu de leur vie jusqu’à ce que la cloche sonne de nouveau, les séparant pendant quelques heures. Le soir enfin venu, la bonne humeur de Dyna retomba quelque peu après l’interro surprise de Physique. Lorsqu’elle les rejoignit, les trois garçons le remarquèrent tout de suite et tentèrent de la réconforter :
- C’est qu’une interro après tout, lui dit Ahun. Si t’as pas loupé celles d’avant, il n’y a pas de raison de t’en faire.
- C’est vrai. En plus il me semble que t’avais bien compris le cours l’autre jour en classe commune, alors t’as vraiment pas de raison de t’en faire, la rassura Thâ.
- Oui et au pire on t’aidera à te rattraper pour le prochain DS si t’as raté celui là ! s’exclama Calis avec son sourire habituel.
- Evidemment, approuvèrent les deux autres.
- Merci beaucoup … répondit Dyna émue.
C’était la première fois que des gens essayaient de la rassurer et la réconforter… Même ses parents ne l’avaient jamais fait… Et eux, la connaissant à peine depuis trois jours l’avaient fait, ce qui la touchait énormément.
- Aller on va pas se miner le moral ! reprit Calis. On fait comme on a dit hier ?? On va chez toi ?
- C’est chez moi ou c’est mon chat que tu veux voir à ce point ? lui demanda en rigolant Dyna, suivit par les trois autres.
- Les deux bien évidemment ! lui répondit le garçon aux yeux noirs pétillants de malice, avec un sourire de Don Juan.
- Mais un peu plus le chat, c’est ça ? enchaîna Ahun lancant un regard moqueur par-dessus ses lunettes.
Le petit groupe éclata à nouveau de rire et, tout en passant par le parking à vélo pour récupérer celui de Dyna, ils sortirent du lycée et se dirigèrent joyeusement vers le Bois. En chemin, ils s’extasièrent devant quelques bêtes sauvages qu’ils croisèrent et particulièrement devant … Un tofu ! Aussi rarissime que cela pouvait l’être, ils en avaient croisé un ! Ce petit poulet jaune qui, parait-il, une fois domestiqué pouvait être un très bon atout aux nombreux aventuriers qui courraient le monde de Kachkolni à la recherche de trésors oubliés. Celui qu'ils avaient croisé leur fît la fête et il restèrent un bon moment à s'amuser avec la boule de plumes. Lorsqu'ils arrivèrent chez la jeune fille, la soirée était déjà bien avancée et nos quatre compagnons commencaient à avoir soif et mal aux jambes.
- Ouf ! Quand même pas fachée d'arriver, déclara Dyna.
- Oui pareil. Je commence à avoir soif, renchérit Thâ.
- Vous voulez boire quoi ? J'ai du jus d'orange, du sirop, de la limonade aussi je crois, continua la jeune fille en posant son vélo à côté de la porte et cherchant ses clefs dans ses poches.
- Hum, une petite limonade ne serai pas de refus, dit en soufflant Ahun.
- Tout à fait d'accord, approuva Thâ.
- OH ! Qu'il est mignon ! s'écria Calis faisant sursauter tout le monde.
- De qui ? s'exclama Ahun.
- Le chat bien sur ! répliqua Calis.
Baissant les yeux, les trois autres appercurent Moune qui venait de se faufiller par la porte que Dyna avait ouvert. Tout le monde éclata de rire, ce qui fît peur au chat : elle rentra précipitement dans la maison, déclenchant un nouvel éclat de rire. Dyna poussa la porte en grand et déclara en se retournant vers les trois garçons :
- Bienvenu chez moi !


A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bidulotron.1fr1.net
yume
Staff - Admin
Staff - Admin
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [récit] sans titre pour l'instant ^^'   Sam 17 Mar - 14:26

Et elle s'engouffra dans le hall. Après une rapide visite des lieux, nos quatre amis s'installèrent dans le salon, des limonades bien fraîches pour chacun. Moune s'est installée sur les genoux de Calis, au grand ravissement de celui-ci et ronronnait tranquillement. La discution y allait de bon train dans la douce chaleur de la maison.
- Franchement, ça fait trois jours que je vous connais mais j'ai l'impression que ça fait des siècles, avoua Ahun.
- Oui, continua songeuse Dyna. C'est la première fois que ça me fait ça...
- Comment ça ? demanda avec douceur Calis.
- Que je suis amie aussi vite avec des gens ... Que je me sens aussi bien avec quelqu'un ...
- Oui, moi aussi et j'en suis très heureux, déclara Thâ avec un grand sourrire.
Un silence chaleureux s'intalla, ponctué des petits miaulements de Moune qui dormait passiblement sur les genoux de Calis. Se levant, Dyna allâ chercher une nouvelle bouteille de limonade fraîche dans la cuisine et revînt la poser sur la table dans le salon. Puis la jeune fille se rassis sur le canapé à côté de Thâ.
- Ah lala ... soupira d'aise Thâ. La fin d'année approche, et vous pensez faire quoi une fois votre diplome en poche ?
- J'en sais trop rien, répondit Dyna replaçant une mèche des ses longs cheveux ébènes qui lui tombait devant le visage. J'ai pas envie de continuer les études mais je sais pas trop quoi faire. Et vous ?
- J'aimerais bien partir à l'aventure moi ... murmura Calis. Je sais que s'est pas vraiment un métier ni même réaliste mais ça me tenterais bien...
- J'avoue que moi aussi. J'y ai déjà pensé mais, seul sur les routes ça me paraît un peu difficile, dit avec une petite moue Ahun.
- Eh ! s'exclama Thâ. Pourquoi pas partir ensemble ? Tous les quatre !
Un nouveau silence suivi l'exclamation de Thâ et après un moment de réflexion Dyna avança :
- C'est pas un petit peu ... Irréalisable ? Trop risqué ?
- Pourquoi pas ? Nous n'avons pas d'objectifs prècis tous les quatre si je ne me trompe pas et l'envie de partir à l'aventure, alors pourquoi on tenterait pas ? lui répondit Thâ.
- C'est vrai, poursuivit Ahun. Ca serais génial de partir tous ensemble !
- Excelent ! s'exclama Calis, ce qui fît lever une oreille à Moune.
L'enthousiasme croissant des garçons emplissait la pièce. Seulement, ils remarquèrent le silence de Dyna et son teint légèrement rosit. Plus calmement, Ahun lui demanda :
- Il y a quelque chose qui va pas ?
- C'est pas grand chose, soupira-t-elle.
- Bah dis quand même, dit il doucement. On en jugera après si c'est pas grand chose ou non.
Après un petit moment d'hésitation, Dyna déclara :
- Je sais qu'on est pas cencé en parler, qu'on doit garder ça pour nous le plus possible mais je vous fais confience. Si vous partez sur les routes, j'aimerais bien vous suivre mais j'ai bien peur que mon pouvoir ne vous soit pas d'une grande utilité...soupira-t-elle de nouveau.
- Pourquoi ? la questionna Ahun.
- Ca ... Ca fait à peu près un mois que je suis majeur mais ... Malgré tous mes efforts ...
- Et alors ? C'est pas grave, tenta de l'appaiser Ahun. Prends ton temps pour le découvrir et le contrôler. Nous, je pense que je peux parler au nom de Calis et Thâ aussi, continua-t-il, lançant un rapide coup d'oeil aux interressés qui approuvèrent d'un signe de tête, nous on veut juste que tu sois avec nous.
- Oui ! Et puis, c'est aux mecs de protéger les filles, non ? renchéri Calis.
- Exactement, approuva Thâ.
- Merci ... Vous êtes trop gentils, sanglota la jeune fille.
Ahun se leva et passa un bras autour de ses épaules.
- T'inquiètes pas Dyna, lui sourit il. D'ailleurs,en parlant de pouvoir, vous voulez que je vous montre le mien ?
- Pourquoi pas. On se les montre tous non ? interroga Calis.
- Ok, acquiesa Thâ. Ahun, à toi l'honneur.
Il se leva donc et s'écarta un peu de Dyna. Puis, remettant ses lunettes en place, il pris une petite inspiration et tendit la main. La chaleur sembla se concentrer dans sa paume et une petite flamme s'y forma, sous les exclamations des trois autres.
- Woaw ! s'exclama Calis. Tu peux contrôler le feu ?!
- Oui, repondit doucement Ahun. Et grâce à ça, j'ai aussi une autre capacité que je vous montrerais en temps voulu.
- D'accords ! A mon tour alors, enchaîna Thâ.
Alors qu'Ahun reprennait sa place dans un fauteuil, Thâ se leva à son tour et se mît au centre de la pièce, loin des autres. Il ferma les yeux et un instant après, on aurait dis que l'air était devenu humide. Un rideau d'eau semblait s'être formé autour de lui. Imitant le geste d'Ahun, il tendit la main et cette fois, une grosse goutte d'eau s'y matérialisa. Imprésionés, les autres n'osaient plus rien dire.
- Vous voulez que je vous montre autre chose ?
D'un signe de tête, ils acquisèrent. Thâ reporta son regard sur sa boule d'eau et celle-ci paru se figer, puis refroidir progressivement jusqu'à ne former plus qu'une boule de glace. Calis émit un petit sifflement d'admiration.
- Alors toi c'est l'eau.
- T'es mon opposé ! rigola Ahun, lui donnant une petite tape sur l'épaule et se mouillant la main par la même occasion.
- Oui, lui répondit Thâ avec un grand sourrire, dissipant le rideau aqueux qui l'entourait. Mais faut encore que je m'entraîne, j'ai toujours du mal à le contrôler.
- Eh eh ! C'est vrai que j'ai eu plus de temps que vous pour m'exercer, les nargua Ahun.
- Normal t'es le plus vieux du groupe ! répliqua Calis. Bon, à moi maintenant... Mais j'ai encore beaucoup de mal.
Il posa Moune par terre, qui émit un miaulement de protestation, et pris la place de Thâ au centre de la pièce. La concentration se lisait sur son visage mais rien ne se produisit. Il ferma lui aussi les yeux afin de mieux se concentrer, mais toujours rien ne se passa. Calis semblait sur le point de renoncer lorsque tout à coup, un petit vent se leva dans le salon, tournant autour du garçon et soulevant ses cheveux malgré qu'ils soient cours. Les trois autres étaient abasourdis.
- Voilà. J'arrive à contrôler le vent. En autre de façon à ce qu'il fasse une sorte d'armure autour de moi. Allez y, essayez ! Lancez moi quelque chose dessus.
Saississant un jouet de Moune qui trainait, une balle en mousse, Ahun la lança en direction de Calis. Elle rebondit mollement sur l'armure de vent et rebondit sur le sol.
- Alors là ... Châpeau ! déclara Thâ.
- J'avoue, c'est très fort, renchérit Ahun encore étonné.
- Merci, dit Calis cessant de faire tourbillonner le vent autour de lui. Pour une fois j'ai rien cassé ! Mais .. Dyna, ça va ?...
Celle-ci était restée silencieux tout le long de cette démonstration. Elle se leva et alla chercher la balle tombée aux pieds de Calis.
- Oui oui ... Ca va ...
- T'es sûre ? demanda Ahun qui à son tour avait remarquer le trouble de la jeune fille.
- Oui ... Juste, quand je vois vos pouvoirs, je me dis vraiment que je sers à rien ...
Moune s'était lévée aussi et elle se frottait contre les jambes de sa maîtresse triste. Dyna s'assit par terre et commenca à la carresser pendant que Thâ la rassurait :
- Ne t'inquiètes pas. Je suis sûr que quand t'auras trouver ton pouvoir il sera génial !
- J'ai vu en quoi il devrait consister mais je vois pas du tout comment réussir à faire ça, désespéra-t-elle.
- Et en quoi devrait il consister ? l'interroga Ahun.
- En gros, c'est un lien entre la terre et les animaux et je pense qu'il devrait s'agir d'une sorte d'invocation ... Seulement, je sais vraiment pas comment m'y prendre. J'ai beau m'entraîner mais rien ...
Il faut préciser que dans le monde de Kachkloni chaque habitant reçoit, certes, un pouvoir à sa majorité, mais fait aussi peu après une sorte de rêve qui le guide sur la façon dont il doit chercher et utiliser son pouvoir. Cependant, ce n'est pas vraiment un rêve car : on voit rien, on ne se souvient de rien mais au réveil, on sait. Seulement, ce n'est pas toujours évident d'en comprendre la signification, comme c'est le cas de Dyna.
- Ne t'en fais pas. Ca viendra, la consola Ahun d'une voix pleine de douceur. Et on t'aidera autant que possible, c'est promit !
- Encore une fois merci ... murmura Dyna.
Calis se releva de son fauteuil dans lequel il avait repris place et alla s'assoir par terre à coté de Dyna. Il essuya d'une main une larme qui coulait sur la joue de cette dernière.
- Que vous êtes sensibles vous les filles ! dit il avec humour, ce qui arracha un sourrire à la seule fille dans la pièce et un éclat de rire refoulé des deux autres garçons. Je ne comprendrais jamais comment vous faites pour pleurer aussi facilement ..
- Eh j'y pense ! s'écria brusquement Thâ, faisant sursauter les autres.
Il fronça les sourcils et ajouta plus doucement :
- Ahun est le feu, Calis l'air, Dyna la terre et moi l'eau ... On a chaqun l'un des quatres éléments ! On se complète !
- Effectivement... Continua Ahun. Ca devient de plus en plus bizarre, vous trouvez pas ?
- D'abord un rêve étrange que l'ont fait tous en commun, l'attirance irréelle qu'on a tous les quatre, puis l'envie de partir a l'aventure de chacun et surtout un pouvoir de chaque élément ... songea à haute voix Calis.
Le garçon aux yeux sombres d'un geste nerveux sembla se plonger dans une intense reflexion, tout comme les trois autres. Le silence dans lequel ils s'étaient plongés fût interrompu par un gargouillement, ce qui fît tout d'abord sursauter la petite assemblée, puis la fît éclater de rire.
- On dirait que je commence à avoir faim, dit Thâ entre deux éclats de rire.
- T'es pas le seul, rassures toi ! s'exclama Dyna.
Jettant un coup d'oeil à l'horlogue murale, elle ajouta :
- Faut dire qu'il est presque 21h. On mange quelque chose alors ? Il reste de quoi faire une pizza je crois.
- On va quand même pas manger chez toi, s'étonna Calis. Déjà qu'on a squatté toute la soirée...
- Si si j'insiste ! lui répondit Dyna un large sourrire s'affichant sur son visage. Et je vous invite même à dormir étant donner que demain on a pas cours.
- Ah c'est vrai qu'on est déjà vendredi, se rappela Ahun.
- Alors vous restez ?? redemanda la jeune fille qui s'était relevée, ses yeux verts pétillants à présent.
Elle semblait avoir complètement oublier sa déprime, ce qui soulaga les garçons.
- Pourquoi pas, souria Ahun. C'est vraiment sympas de proposer.
- Oui merci beaucoup, renchéri Thâ, la mine réjouie.
- Mais t'es sûre que ça te dérange pas ? demanda timidement Calis. Tes parents vont dire quoi quand ils rentrerons ?
- Rien du tout, pouffa Dyna. Je vis seule ici, c'est ma maison. Et ça me dérange pas du tout, au contraire ! Ca me fait super plaisir.
- Génial ! s'écria Ahun, se levant d'un bond et faisant un bisou sur la joue de Dyna dont le teint vira instantannément au rouge. J'appelle juste mes parents pour les prévenir qu'ils s'inquiètent pas.
- Moi aussi, dirent en échos Calis et Thâ.
Ils s'échangèrent un regard complice et détournèrent leurs regards afin d'éviter d'éclater de rire. Puis les trois jeunes hommes sortir leurs téléphones et s'écartèrent les uns des autres pour ne pas se géner. Dyna, elle, trépignait sur place avec une Moune qui se demandait se qui se passait dans les bras. Lorsqu'ils eûrent raccroché, leurs sourrires voulaient tout dire. C'est alors que Dyna déclara :
- Tous à la cuisine pour préparer la pizza ! Go go go !
- Chef, oui chef ! lui répondit du tac-au-tac Ahun, mimant le salut militaire, ce qui fît exploser une nouvelle fois de rire les quatre amis.

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bidulotron.1fr1.net
yume
Staff - Admin
Staff - Admin
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [récit] sans titre pour l'instant ^^'   Sam 17 Mar - 14:26

Le petit groupe se dirigea vers la cuisine, et pendant que Dyna sortait les ingrédients nécessaires à la préparation, les garçons préparèrent le plan de travail ainsi que les ustencils. Puis ils se lancèrent dans un débat sur les gens de leurs classes. Lorsque vînt le moment de sortir la farine, ce qui devait arriver arriva : une bataille de farine explosa, faisant rire aux larmes les jeunes gens et mettant une sacrée pagaille dans la cuisine.
- Stop stop ! cria Dyna entre deux éclats de rire. Sinon on ne va plus en avoir assez pour la pizza !
- Pas faux, approuva Ahun, reprennant un peu son sérieux et remettant ses lunettes en place. Allez, on la fini cette pizza ? Avant que l'un de nous ne meurt de faim.
Et ils se mirent à l'oeuvre, tout en bavardant joyeusement, si bien l'énorme pizza tant convoitée fût prête en une dizaine de minutes et placée dans le four. Pendant la cuisson, ils s'assirent autour de la petite table de la cuisine et continuèrent leur discution. Au bout d'un moment, Calis questionna Dyna sur l'origine de son pendantif, car celui ci intrigué énormement le garçon.
- C'est un bijou qui se transmet de mère en fille dans ma famille depuis très très longtemps ... On ne sait pas d'où il vient ni par qui il a été forgé mais il parait qu'il avait des pouvoirs... Seulement, je suis un peu perplexe quant à cette histoire vu que personne n'a jamais réussi à trouver ses fameux pouvoirs, ajouta-t-elle avec une moue scpetique.
Ahun, qui était assis la à la droite de Dyna, se pencha vers elle et pris le pendentif dans ses doigts. Après l'avoir observer quelques instants, il déclara :
- C'est vrai qu'il est magnifique... Le dragon est vraiment bien taillé, gravé et j'ai l'impression l'améthyste n'a pas de défauts... C'est un superbe trésor que ta famille t'as légé, souria-t-il.
- Je peux voir aussi ? Demanda Thâ.
- Bien sûr, lui répondit Dyna, tout en décrochant le bijou et le lui mettant dans la main.
Calis s'était raproché de Thâ et observé aussi le pendentif avec attention.
- T'as remarqué les petites inscriptions qu'il y a dessus ? Tu saurais ce qu'elles veulent dire ? la questionna Thâ.
- Ah non, je savais pas qu'il y avait quelque chose de marquer dessus? Montre moi s'il te plait.
Thâ rendit le dragon à sa propriétaire.
- Hum non j'en sais rien... Mais j'ai l'impression que j'ai déjà vu des symboles indentiques quelque part... C'est étonnant d'ailleur que depuis tout ce temps ils ne se soient pas effacés... Enfin j'en sais rien, reprit elle avec un sourrire après un moment de reflexion. Je crois que la pizza doit être cuite ! On mange alors ?
- Oh oui ! Je meurs de faim ! s'exclama Ahun.
- Idem, dirent Thâ et Calis en coeur.
- Commencez à mettre la table, je vais la chercher.
Elle se leva de sa chaise en même temps que Thâ et lui indiqua la ou il trouverai les couverts. Enfillant des gants isolants, la jeune fille se dirigea vers le four, l'ouvrit et en sortit la pizza toute chaude. Un délicieux fumet envahit la cuisine, déclenchant des exclamations impatientes. Ils mangèrent, ou plutôt dévorèrent, la pizza comme s'ils avaient jeûnés pendant des jours. Après avoir débarrassé et lavé la cuisine, ils retournèrent s'intaller dans le salon avec de noueaux verres de limonades. Dyna monta chercher des matelas et des couvertures afin que les garçons puissent s'installer. " Heureusement que mes parents prennent ma maison pour un grenier ! S'ils n'avaient pas laissé leurs vieux matelas entre autre, je ne sais pas comment j'aurais fait pour les faire dormir..." pensa Dyna, tout en tirant sur les objets de sa recherchepour les sortir de la pièce servant de débarras aux cochonneries que ses parents laissaient.
- Besoin d'un coup de main ?! Cria Ahun depuis le salon.
- Non non, répondit elle en criant à son tour.
Puis elle descendit les rejoindre et leur demanda :
- Vous preferez dormir où ? Dans le salon, ou en haut dans la chambre qu'occupent mes parents lorsqu'ils viennent me rendre visite ?
Les garçons s'échangèrent un regard, et d'un commun accord, Calis lui repondit :
- Là où tu veux mais tu dors avec nous ! Obligé !
- Exactement, approuva Thâ avec un regard malicieux.
- Pardon ? Mais euh je... commença la jeune fille rouge rougissant légèrement.
- Non non non ! On ne discute pas mademoiselle, la coupa Ahun. C'est ça ou on part. Pas vrai ?
Les deux autres garçons acquisèrent d'un signe de tête, un grand sourrire sur leurs visages. Alors que Dyna semblait encore hésiter, Calis ajouta :
- Après tout, si on est restés dormir ici, c'est pour être avec toi aussi...
Cette remarque chassa les derniers doutes de Dyna mais ne parut cependant pas convaincue. C'est alors que Calis se leva rapidement, se mît devant elle et lui posa un doigt sur les lèvres :
- Ca serait bête quand même que tu ne dormes pas avec nous, tu ne crois pas?... l'interrogea le jeune homme, plongant ses yeux noirs dans ceux de Dyna. En plus on ne serait pas dans le même lit mais sur des matelats differents... Je me trompe ?
- Non... souffla doucement Dyna. C'est vrai que ça serait stupide... Bon alors tout le monde s'installe dans ma chambre ! Elle est assez grande normalement.
- Génial ! S'exclama Calis.
- Merci beaucoup mam'zelle, lui dit Ahun.
Chacun des garçons la gratifia d'un bisou; ce qui la fît rougir comme une belle tomate bien mûre. Le petit groupe monta donc dans la chambre de la jeune fille. Puis la question des tenues de nuit des garçons se posa et après une fouille des placards de la maison, Calis découvrit un carton de larges Tshirts ayant appartenus au père de Dyna. Les garçons allèrent donc se changer dans la chambre, la jeune fille de son côté alla dans la salle de bain. Elle enfila une chemise de nuit ne mettant pas trop en valeur ses formes et murmura à Moune qui, comme à son habitude avait suivi sa maîtresse :
- J'espère que j'ai bien fait d'accepter de dormir avec eux... murmura Dyna en s'adressant au chat. Je ne les connais pas depuis longtemps c'est vrai mais j'ai confiance... T'en penses quoi toi ?
La minette miaula bruyamment comme pour approuver les propos de sa maîtresse et commença à ronronner en frottant contre ses jambes. Dyna carressa un peu son chat et sortit retrouver les garçons. Quand elle ouvrit la porte de sa chambre, où les trois garçons s'étaient changés, elle explosa de rire devant le spectacle : Calis portait un Tshirt trois fois trop large et semblait nager dedant, Thâ lui avait un Tshirt rose, jouant affreusement avec la couleur de ses yeux, et Ahun, son Tshirt lui était trop petit, lui moulant le torse et faisant apparaitre tout son caleçon. Ce dernier lui demanda ce qui la faisait rire mais Dyna ne parvenait pas à arreter son fou-rire. Parvenant tout juste à baragouiner assez de mots pour les garçons comprennent de quoi il en retournait :
- Alors comme ça tu te moques de nos tenues ?! rétorqua Ahun, l'air faussement menaçant et ses yeux noisette pétillants derrière ses lunettes. Et bien prends ça ! Vengeance ! Cria-t-il, se jetant sur le cousin le plus proche et l'envoyant sur la jeune fille toujours morte de rire.
L'action fût immédiatement suivi par Calis et Thâ, et une rude bataille d'oreillers débuta dans les rires et la bonne humeur. Dyna fini par déclara forfait et ils s'installèrent douillettement dans leurs lits et passèrent la nuit à discuter et se raconter des histoires. " Eh beh, ça s'était une belle journée, pensa Dyna. Je suis vraiment heureuse de les avoir rencontrés..." Puis elle observa les trois garçons partis dans un débat très animé sur les bêtes qu'ils risquaient de rencontrer sur les routes. " Même si c'est avec un drôle de rêve que nous nous sommes parlés, j'en suis contente... J'espère que cette nouvelle amitié durera... Le plus longtemps possible !" Ces pensées lui décrochèrent un sourrire.
- Eh Dyna ! Tu rêves déjà ?
- Je pari qu'elle rêve au joli tofu que l'ont a croisé tout à l'heure ! la taquina Thâ.
- Exactement ! lui répondit elle sur le même ton, lui lançant de nouveau un coussin à la figure.
C'est sur cette note que se termina cette journée : entre bataille d'oreillets, rires et confessions.

~ * ~


A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bidulotron.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [récit] sans titre pour l'instant ^^'   

Revenir en haut Aller en bas
 
[récit] sans titre pour l'instant ^^'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» [Fan-Fiction] Fiche de mes perso (sans mocs pour l'instant)
» [WIP] La map sans nom (pour l'instant ^^) par Ichiinii/Leciel-est-bleu
» Un gros titre pour faire plus que dix caractères
» panda eau : PM/ PO ou CAC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bidul O'Tron :: Section bidules :: Bidul O'textes :: [HRP] Textes-
Sauter vers: